Flash info:
Accueil Rugby : le président de la fédération condamné à 1 500 euros d'amende pour ne pas s'être présenté au tribunal

Créer un PDF

Rugby : le président de la fédération condamné à 1 500 euros d'amende pour ne pas s'être présenté au tribunal

Rugby : le président de la fédération condamné à 1 500 euros d'amende pour ne pas s'être présenté au tribunal

Cité comme témoin par la défense dans le cadre du procès en diffamation intenté par l'ancien international Claude Dourthe au journal "Midi Olympique", Pierre Camou le président de la fédération française de rugby, ne s'est pas présenté à l'audience ce jeudi à Bordeaux. Le tribunal correctionnel l'a condamné à une amende de 1500 euros pour non respect de ses obligations.

"Midi Olympique" avait cité comme témoin Pierre Camou et René Hourquet, l'ancien trésorier de la Fédération, pour se défendre des poursuites en diffamation intentées par Claude Dourthe (article en accès Abonnés), ancien membre du comité directeur de la FFR.

Une enquête judiciaire est en cours par le parquet de Marseille pour des faits d'extorsion de fonds et de blanchiment d'argent portant sur la revente de billets par la Fédération française de rugby (FFR). Le trafic présumé porterait sur plusieurs matches de l'équipe de France.

Le procès au tribunal correctionnel de Bordeaux porte sur un article de "Midi Olympique" ayant trait à cette affaire

Cité comme témoin par la défense dans le cadre du procès en diffamation intenté par l'ancien international Claude Dourthe au journal "Midi Olympique", Pierre Camou le président de la fédération française de rugby, ne s'est pas présenté à l'audience ce jeudi à Bordeaux.

Le tribunal correctionnel l'a condamné à une amende de 1500 euros pour non respect de ses obligations.

"Midi Olympique" avait cité comme témoin Pierre Camou et René Hourquet, l'ancien trésorier de la Fédération, pour se défendre des poursuites en diffamation intentées par Claude Dourthe (article en accès Abonnés), ancien membre du comité directeur de la FFR.

Une enquête judiciaire est en cours par le parquet de Marseille pour des faits d'extorsion de fonds et de blanchiment d'argent portant sur la revente de billets par la Fédération française de rugby (FFR). Le trafic présumé porterait sur plusieurs matches de l'équipe de France.

Le procès au tribunal correctionnel de Bordeaux porte sur un article de "Midi Olympique" ayant trait à cette affaire.

 

Source: http://www.sudouest.fr

|