Flash info:
Accueil Gabon - Ali Bongo Ondimba reçoit le document stratégique

Créer un PDF

Gabon - Ali Bongo Ondimba reçoit le document stratégique

Cet outil de travail remis au chef de l'Etat par le président de la Comission nationale de lutte contre l'enrichissement illicite, Diedonné Odounga Awassi, va servir de canevas pour les interventions des différentes parties prenantes.

 Réduire significativement le phénomène de la corruption et du blanchiment des capitaux au Gabon et son impact sur le développement est une des tâches que le président de la République, Ali Bongo Ondimba a confiée au gouvernement à la suite de son prédécesseur.

La Commission Nationale de Lutte Contre l'Enrichissement Illicite (CNLCEI) chargée de traduire cette volonté des autorités s'est employée à réfléchir sur les modalités de lutte contre ce fléau. Dans cette perspective, elle a élaboré, en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), un document de stratégie de lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux. Ce document a donc été remis hier au Président de la République par le Président de la Commission, Dieudonné Odounga Awassi, en présence du représentant résident du Programme de Nations Unies au Gabon, Marie Evelyne Petrus Barry et du Directeur Général de l'Agence Nationale d'Investigation Financière (ANIF), Patrick Assélé Ondziani.

Ce document de 214 pages est structuré en trois principales parties. La première situe le processus d'élaboration de la stratégie dans son contexte. Il est articulé autour du résumé exécutif qui donne un aperçu général du contenu du document. La deuxième partie, elle, présente les actions et mesures transversales à prendre pour lutter contre la corruption et le blanchiment des capitaux au Gabon. Enfin la dernière partie propose un dispositif institutionnel de mise en oeuvre et de suivi de la stratégie, conforme à la logique d'intervention retenue.

L'élaboration de ce plan stratégique de lutte contre l'enrichissement illicite et le blanchiment des capitaux traduit l'engagement du gouvernement, sous impulsion du Président de la République, dans un processus d'amélioration de la gouvernance à travers des actions qui visent une saine gestion des affaires publiques et la consolidation de l'Etat de droit.

 

Source: L'union (numéro du Mercredi 18 décembre 2013)

|